DOLPHIN EMBASSY

LE PROJET DU 30eme PARALLÈLE –

UNE ARCHÉOLOGIE DES POSSIBLES

30 degrés Nord – c’est l’itinéraire du voyage autour du monde entrepris par l’Ambassade Nomade du Dauphin, sur le rebord du monde familier, à la redécouverte du pourquoi de l’existence humaine, pour reconnecter les êtres humains avec leurs vies et avec eux-mêmes.

 

sur notre planète, c’est la zone géographique d’où sont issues la plupart des civilisations anciennes. Cette latitude est aussi celle des principaux centres sacrés de l’humanité.

c’est l’habitat principal de la majorité des espèces de dauphins et baleines recensées.

le long de ce cercle se succèdent les plus beaux sites naturels, des lieux de force géomagnétique et autres étrangetés, ainsi que les plus grandes réserves de faune et de flore endémiques.

Une telle concentration de monuments humains et de phénomènes naturels à la même latitude est unique, et reste inexpliquée à ce jour.

 

Le projet du 30eme Parallèle – une Archéologie des Possibles est la toute première tentative de fusion des trois modes connus d’apprentissage du monde : la science, le mysticisme et l’art.

C’est une investigation scientifique fondée sur les plus récentes découvertes quant à la création de l’Univers et de la Conscience, elle se veut une étude expérimentale de leur interaction.

C’est un projet créatif : établir un nouveau Mythe du Monde et de l’Homme en tant que sources constantes de renaissance l’un pour l’autre.

C’est une pratique spirituelle, comme toute activité fondée sur l’observation d’une réalité présente au-delà des paradigmes matérialistes.

L’archéologie des possibles est une opération de sauvetage, pour récupérer, sous les débris de la division et de l’impuissance, l’amour tout-puissant, la vie et le sens. C’est à la fois une expédition scientifique, le pèlerinage des mages, une course au trésor et un thriller pour sauver le monde.

Le phénomène du 30eme parallèle demeure un mystère.

La présence, tout au long de cette latitude, des centres spirituels et culturels majeurs de l’humanité ne peut être due au hasard, ni à une quelconque unicité des habitants successifs de ces lieux, qui appartenaient à des cultures très différentes. On suppose donc que dans des temps très reculés ont existé un ou plusieurs petits groupes d’individus partageant un lien très fort. Venus d’ailleurs, et considérés comme des étrangers par les populations locales, ils ont cependant exercé sur elles une influence majeure.

Le souvenir de ces « demi-dieux » étrangers venus d’au-delà des mers, se retrouve dans les mythes et légendes des divers peuples ayant vécu le long du 30eme parallèle, notamment en Égypte, en Mésopotamie, en Inde et en Chine. Dans de nombreux pays on les retrouve sous le nom des « Sept Sages »

HYPOTHÈSE

 
 

ENDROITS CLÉS

LES ÎLES CANARIES   I    MAROC : MARRAKECH, ESSAOUIRA   I​    EGYPTE : CAIRE, ALEXANDRIA     I     ISRAEL : JERUSALEM, QUMRAN      I   JORDANIE : PETRA     I     IRAN     I     IRAK     I     INDIA : DELHI, AMRITSAR     I     NÉPAL     I     TIBET: LHASA, KAILASH    I    CHINE     I     JAPON     I     HAWAII      MEXIQUE    I     BAHAMAS

 

FABLES DU 30eme PARALLÈLE

UN ARC EN CIEL A MINUIT    I    UNE HISTOIRE DE CONFIANCE    I     UNE PROMESSE DE RETROUVAILLES        I     LE NAGEUR ET LES ATLANTES                                       

L’HOMME LÉOPARD    I    FILLEUL BALENEAU     I    UN MILLION DE FEUILLES DE PALMIER    I     LE DOCTEUR MIRACLE

 

DE LA NON-LOCALISATION DE LA CONSCIENCE     I     LES COULOIRS     I     LE DRAGON VOLANT     I     A LA RECHERCHE DE L’ÉLIXIR

 

Toutes les réponses sont là, en nous.

Mais pour les trouver il faut s’aventurer au dehors, puis se retourner – trouver un point de vue alternatif, pour voir l’intérieur depuis l’extérieur, pour la première fois. Nous avons achevé notre tour du monde en même temps que la planète – en l’espace, exactement, d’une année astronomique.

En faisant ce voyage, l’Archéologie des Possibles, nous espérions découvrir l’algorithme du bonheur et de la joie, un remède universel aux maladies, un antidote, l’élixir de vie. Nous voulions trouver les réponses aux questions éternelles, redécouvrir les pratiques égarées d’interaction avec le monde – en espérant qu’elles n’aient pas complètement disparu. Nos espoirs étaient fondés : ces pratiques ont survécu, elles sont le trésor de notre civilisation. Mais leur obéir aveuglément ne serait qu’hypocrisie. Le monde change. Les pratiques anciennes ne fonctionnent plus, non pas qu’elles se soient perdues, mais elles ont vieilli. Elles sont vieilles, et le monde est neuf. Il se crée, évolue en permanence, à chaque instant. Ses propriétés physiques changent en conséquence.

COMMUNIQUÉ

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey SoundCloud Icon

Send us a message

© 2019 Dolphin Embassy

  • Facebook App Icon